Fond bio2.jpg

BIOGRAPHIE

Contrairement à plusieurs de ses contemporains, Martin Duford, ce jeune auteur-compositeur et interprète de 19 ans, natif de la région de Gatineau en Outaouais, n’est pas du genre à être tombé dans la marmite country à l’enfance. C’est plutôt la pop et le rock qui attisent sa fibre musicale au départ. Les chansons de Johnny Cash, que lui proposait son grand-père, lui faisaient bien miroiter cette culture américaine, quoiqu’assez loin de sa réalité.  

 

Mais à l’âge de douze ans, au secondaire, Richard Groulx, (membre des formations Xception et Ka-Danse) lui enseigne les rudiments de la guitare et l’initie vraiment au genre  country en lui faisant découvrir des compositions d’artistes locaux tels que Xception, Carol Renaud, Ghys Mongeon, ou Sylvain Dubois.  

 

Son premier extrait radio, Ma passion, une parution indépendante autobiographique qui a vu le jour au début de 2019, annonçant la parution de son premier album Ce que je suis, relate d’ailleurs ces premiers moments de découverte, la naissance d’une passion dévorante.

 

En à peine quatre ans, force est d’admettre que Martin Duford a su s’imposer dans cette culture musicale des plus florissante au Québec. Après ce baptême par le feu, la parution d’un premier album et plusieurs spectacles devant des publics déjà conquis, qui chantent ses compositions avec lui, tout à fait normal que son objectif précis pour les prochains mois soit de faire paraître un deuxième album au printemps 2021 — maintenant qu’il sait comment tout fonctionne, dit-il — et proposer une chanson qui lui tient vraiment à cœur, qui pourrait tourner partout !